Tout savoir sur l’histoire de Ford

Fondateur de Ford : Henry Ford

Né en 1863, Henry Ford est l’aîné de 6 enfants d’une famille américaine du Michigan. Il passe son temps entre l’école et l’agriculture, ses parents étant fermiers. Il s’intéresse à la mécanique très tôt.

En 1879, il devient apprenti mécanicien dans la ville voisine de Détroit où il s’est installé.

Il se marie entre temps puis devient ingénieur en 1891 à la Edison Illuminating Company, société fondée par Thomas Edison.
Il est promu ingénieur en chef en 1893, et commence à consacrer tout son temps sur des expériences avec les moteurs à combustion interne. Et en 1896, ses efforts finissent par payer : il construit son premier automobile, la Ford Quadricycle. Il s’agit d’un véhicule à 4 roues et 4 chevaux, qui connaît un succès, étant vendu à 3 exemplaires.

Avec l’encouragement de Thomas Edison, Henry Ford décide de quitter sa compagnie, pour créer la Henry Ford Company en 1901. Mais à cause de plusieurs désaccords rencontrés avec les investisseurs, qui souhaite se lancer dans la construction de voiture de tourisme, Ford décide de quitter la société en 1902.

Pour plus de renseignements sur la location d’une ford mustang : https://americarprestige.com/location-ford/

Naissance de la Ford Motor Company

Henry Ford convainc une connaissance de l’entreprise d’Edison, Alexander Malcolmson à se mettre à deux afin de fonder une entreprise de construction d’automobiles : Ford & Malcolmson, Ltd voit le jour en 1903.

Mais rencontrant des difficultés financières, ils vont devoir vendre des parts de leur entreprise, et trouver d’autres investisseurs. Ils finiront par récolter 28 000 dollars et l’entreprise prendra le nom de Ford Motor Company. Henry Ford en devient le président en 1906.

L’usine de l’entreprise est installée à Détroit, et Ford y construit plusieurs modèles de voitures dont la 999 qui sera un franc succès et apportera beaucoup de profits à l’entreprise.

La compagnie se lance également dans la construction de voitures de luxe, avec la Ford B en deux modèles : le premier est vendu à plus de 500 exemplaires entre 1904 et 1906 et le second à plus de 5 millions d’exemplaires entre 1932 et 1934. Ce qui sera un réel succès et une source de profits abondants (un million de dollars de profit en 1907).

La Ford T et la naissance du fordisme

Henry Ford décide de mettre en vente une voiture pour le plus grand nombre. C’est ainsi que naît la Ford T en 1908.
Cette voiture a révolutionné l’histoire de l’industrie automobile puisque Henry Ford met en place un tout nouveau modèle de travail : le fordisme.

En effet, jusqu’ici toutes les pièces des voitures étaient assemblées une par une, hors Ford décide de mettre en place ce nouveau modèle de travail afin d’augmenter la productivité et gagner du temps.

Le fordisme consiste en un travail à la chaîne, une standardisation des pièces permettant une production de masse et une augmentation de salaire afin de motiver les ouvriers à travailler mais aussi à dépenser. La Ford T pouvait être construite en 93 minutes en 1913.

Par cette nouvelle division du travail, Ford a pu augmenter la productivité, la production mais également les ventes de voitures en permettant une augmentation du pouvoir d’achat.

La production de masse a donc permis une consommation de masse.

La Ford T est devenue la voiture du siècle, battant tous les records. Plus de 15 millions d’exemplaires ont été produits et 9 voitures sur 10 dans le monde était une Ford. Mais les ventes commençant à décliner, la production s’arrêtera en 1927.

Histoire de Ford durant et après la guerre

En 1927, Ford lance la voiture Ford A II, remplaçant la Ford T, et sera vendue à plus de 4 millions d’exemplaires entre 1927 et 1931.

Ford s’installe dans plusieurs pays, notamment en Europe dans les années 1920 et 1930.

En 1929, la société Ford est implantée dans les 5 continents du monde devenant le plus grand producteur d’automobile de l’époque.
Pendant la Seconde guerre mondiale, Ford participe à l’effort de guerre en construisant des moteurs d’avions, des bombardiers, des chars etc.

Les usines dans le continent européen participent également à la construction de machines de guerre, dans l’URSS pour l’armée rouge, en Allemagne et en France également. Le travail des travailleurs forcés sera utilisé.

En 1943, Edsel Ford, le fils unique de Henry Ford meurt soudainement. Henry Ford reprend la présidence jusqu’à ce que l’aîné de ses petit-fils, Henry Ford II, atteigne l’âge adulte en 1945.

Henry Ford laisse tout son héritage à son petit-fils et meurt en 1947 d’une hémorragie cérébrale.

À la fin de la guerre, la Ford Motor Company connaît des difficultés financières, perdant des millions de dollars chaque mois.
Henry Ford II réorganise toute l’entreprise pour faire face à la concurrence rude et montante.

Il fait construire plusieurs usines de fabrications, d’assemblage et de pièces montées afin de décentraliser la compagnie.
En 1956, le capital de la compagnie est ouvert au public, et elle se développe mondialement. Ford France et Ford Europe sont créées en 1967.

En 1964, la Ford Mustang voit le jour. La version cabriolet de la Mustang est créée en 1966. En 2018, la Mustang atteint le 10 millionième exemplaire produit.

Histoire récente de Ford

Depuis les années 80, Ford rachète plusieurs marques de voitures de luxe : Aston Martin en 1987, Jaguar en 1990, Volvo Cars en 1999, Land Rover en 2000.

En 2010, toutes ces marques vont être cédées ou vendues dues à des difficultés financières, et Ford ne possède plus que deux marques : Ford et Lincoln.

Ford est aujourd’hui le 7ème constructeur automobile mondial, avec 6,32 millions de ventes en 2019.

Histoire du logo de Ford

Dès la création de l’entreprise, Henry Ford crée le logo Ford avec l’inscription de la marque sur son modèle A. Au fil des années, le logo connaît une stylisation de l’écriture. L’ovale du logo apparaît en 1911.

Aujourd’hui le logo est un ovale avec l’inscription Ford à l’intérieur en métallique et un fond bleu, couleur emblématique de la marque.

About

View all posts by